contact

humanités


à la radio, un philosophe râle contre les jeunes : ils n’apprennent ni ne retiennent rien, incapables de se concentrer, ce n’est pas vrai, ils suivent d’autres routes, tant mieux, on ne peut pas vouloir que le monde change et s’en affliger tout à la fois

ajouter un commentaire