contact

flambe

jardin glacé
corbeaux qu’émerveille le vent
empreintes rares
mes complices au front clair
m’embrassent en riant
brasier en moi

de partout je réclame
pardon

ajouter un commentaire