contact

tuer

nous sommes nombreux à tomber dans le piège : pour faire un roman, ça prend un mort

commenter

carte


3 poètes, 3 recueils sur ma table, l’un, c’est de l’armagnac, puissant, complexe, l’autre, un grand verre d’eau fraîche, le dernier, un smoothie saturé de sucre

commenter

lever

bouffi de fatigue
il cherche dans les bacs le caniveau
un mégot
le premier de la journée

commenter

organique


ils sont amusants, les auteurs qui valorisent l’âme davantage que le corps, comme si elle savait se passer de lui

commenter