contact

réserve


de la difficulté, pour la drama queen que je suis, d’écrire un texte sans pathos ni effet de toge, sans mort, simple simple

commenter

week-end

l’apprenti en résidence
chez la veuve du maître

ce souvenir que nous avons
d’un hôtel rouge de manhattan

l’émail de tes dents

ton indulgence
que je n’ai pas

commenter

orient


tu racontes l’aube
le silence de la ville ta prière

tu tends tes si longs bras
vers un creux de mère

il ne t’arrivera rien
c’est l’assurance de l’instant

commenter

hiver

tantôt le solstice
officiel
c’est grand froid
grand vent
gris
nuages effilochés
je n’épèle plus ton nom

dans ma maison
des ampoules en guirlande clignotent

commenter

dédicace


le lecteur me demande : tu utilises toujours le crayon au plomb ? depuis quelques années, oui ; pourquoi ? parce que tout s’efface

commenter