contact

bois dormant

Même si, à l’évidence, le personnage principal va mourir à la fin, on continue de lire avec avidité, dans l’espoir inavoué d’un prodige, d’une entorse à la logique. D’un pied de nez au réel.

C’est la résurrection du Christ qui nous a donné ce pli-là.

ajouter un commentaire