contact

convalescence

mon activité principale consiste à capturer des mouches et à les relâcher dehors ; sinon, je me chauffe assis au soleil ; et je me promène un peu dans les ruelles, où la vie suit son cours, dieu merci

commenter

compétence

dans des textes qui datent de plus de 70 ans, le poète francis ponge soulève une question d’une pertinence époustouflante : pourquoi demande-t-on aux écrivains d’avoir des idées ?

commenter

transgresser

l’industrie du livre affectionne le sordide, la cruauté, l’indécence, il y a même surenchère, c’est à qui ferait la proposition la plus déjantée, sanglante, choquante

la sédition, dans ce contexte, c’est d’écrire rose

commenter

privilège


du matin jusqu’au soir, dans ma maison, il y a de belles lumières, je ne le dirai jamais assez, je suis choyé

commenter

roulement


des vieilles dames disparaissent du quartier, on ne les voit plus l’hiver à leur fenêtre, l’été assises sur leur balcon ; placées ? décédées ?

bientôt un entrepreneur débarque, il rénove leur logement, ou le reconstruit, avec de jolis matériaux et des équipements modernes, dont elles auraient aimé s’entourer peut-être ; on met une pancarte à louer ou à vendre

chaque semaine des vies s’effacent ainsi de la ville

commenter