contact

double


me chercher ailleurs

j’enrage de ne pas être
l’autre
qui te plairait
dont tu serais fier
je me rêve trophée
silencieux et parfait
ton écu

cette maladie

commenter

assez


je ne peux plus reporter le bonheur ni l’assortir de conditions invraisemblables

commenter

gloire

restez positif, ne vous plaignez de rien, ne parlez en mal de personne et on vous fera vite une réputation, vous passerez pour l’être le plus ennuyant du canton

commenter

nourriture

parfois l’auteur a besoin de s’asseoir ailleurs qu’à sa table, de laisser la lumière d’autrui lui emplir l’œil, et la mémoire, spectateur, d’engranger des impressions, c’est ce moment-ci

commenter