contact

fête

une de mes sœurs conserve les journaux de notre mère, on y apprend que, pour mes 9 ans, j’ai reçu une montre et des pantoufles, j’ai dû m’amuser comme un fou avec ces jolis cadeaux

commenter

quartier

c’est fascinant, de se promener dans des rues vides de leurs habitants, où ne s’activent que les salariés chargés d’entretenir les propriétés, les jardiniers, émondeurs, peintres, maçons, couvreurs, pas d’enfants ni de cyclistes, de rares voitures, le camionnette de la poste, décor

commenter

hey


la petite chambre chez moi
des tableaux de lumière
toi qui n’y viens jamais
de m’être tant courbé vers la terre
me rend infirme le sais-tu
des plaques mortuaires
au mur de la nef
l’envie de dormir là
derrière le marbre
entends-tu

commenter

de plus près

avec ses cheveux ramassés en chignon, j’ai d’abord pensé que c’était une fille qui taillait la haie, mais non, et ce garçon portait un pantalon court, un corsaire serait le bon mot, qui laissait voir une jambe artificielle

commenter

drama


il y a, dans la scénarisation anxieuse, une vanité phénoménale, c’est s’attribuer beaucoup de valeur que de se persuader d’une persécution du ciel, d’une conspiration contre soi, c’est en négatif la place qu’on voudrait occuper dans le cœur de quelqu’un

commenter

factice

sur la place, une fillette jette une pièce dans le chapeau du contrebassiste, que rejoignent bientôt des collègues, et puis d’autres, de plus en plus nombreux, cordes, vents, percussions, choristes même, ils interprètent un condensé de l’hymne à la joie, les passants s’attardent, prennent des photos

les plus touchantes vidéos qui circulent sur le web, et elles sont populaires en raison de leur haute qualité technique, se révèlent n’être que des procédés de séduction commerciale, auxquels recourent des banques, sociétés pharmaceutiques, fabricants de vêtements, de chaussures, la foule est constituée de figurants

commenter

extase


je lis un auteur gai, il utilise en parlant du sexe des images religieuses (cérémonie, ange, martyr, obéissance, supplication) ou militaires (conquête, domination, soumission, pillage), ce qui s’équivaut ; à l’en croire, baiser ne serait jamais machinal, décevant, ordinaire, ce qui m’agace surtout, c’est son obstination à décrire la jouissance comme l’instant précieux où la pensée enfin s’arrête, où la conscience se voile et se dissipe, faut-il, pour que le plaisir advienne, congédier l’esprit ?

commenter

champ



en promenade dans le quartier des affaires, je note que les itinérants regardent par terre, les autres, l’écran de leur téléphone

commenter

pouvoir

n’en déplaise aux motivateurs et coachs de vie, la réussite ne se décide pas, ce n’est pas si simple, elle requiert autant, sinon plus, de discernement que de volonté

commenter

attribution

une milliardaire prise en flagrant délit de plagiat, c’est évidemment la faute d’une subalterne

commenter

protocole


le rôle de la fleur en politique : la gerbe qu’une petite fille tend à la reine, au président ou au dictateur en visite, les bouquets extravagants qui décorent les tables d'un diner d'état, ou d'une négociation de paix, les couronnes pieusement déposées au pied des monuments un jour de commémoration…

commenter

aliénation


le discours entrepreneurial ne cesse de se raffiner, hier encore, la créativité était au cœur des réflexions, sur toutes les lèvres, l’objectif étant de solliciter, non plus seulement le corps, le savoir-faire et le temps de chaque employé, mais également ses forces intérieures, son imagination et la fertilité de son intelligence (alors que les dirigeants en manquaient sans doute), aujourd’hui, c’est l’échec qui occupe le devant de la scène, il est normal, nous assure-t-on, voire sain, il offre une surface de rebond, jamais il ne freine le véritable leader, il ne faut pas le craindre, c’est de la merde, une nouvelle intrusion du capital dans l’intime

commenter

éternité

j’ai eu l’occasion de le rencontrer, c’était un homme passionné et fougueux, en apprenant sa mort subite, une de ses amies s’exclame : encore ? un autre ? quand donc est-ce que ça va s’arrêter ? jamais, madame, jamais

commenter

apprivoiser

parfois, il reste des heures prostré, sans bouger ni rien, à se répéter que la mort approche, les théologiens de l’instant présent le sommeraient de se précipiter dans les bras des siens pour leur déclarer son affection, de célébrer, de jouir, non, rien ne le fascine davantage que cette glaciale et implacable vérité : elle vient

commenter

tourisme

deux petits amoureux, à bord d’un vieux camping-car, digne du mouvement hippie, ils trouvent sous un arbre une bonne place pour le garer, la jeune fille en descend, dispose sur la chaussée, perpendiculairement au trottoir, quelques bûches, le garçon fait lentement marche arrière, de façon à ce que les roues du côté passager montent dessus et que le véhicule soit de niveau, c’est là qu’ils vont dormir ce soir

commenter

sénilité

pardon, mademoiselle, je voulais les frites en accompagnement… je vous en apporte, mais je suis pas mal sûre que vous avez demandé de la salade… tandis qu’elle s’éloigne, l’ami qui m’accompagne me chuchote à l’oreille qu’elle a raison… ce matin, j’ai versé de l’eau dans mon café, plutôt que du lait…

commenter

radicalité


la fonction de la littérature : dire non, soulever le rideau, prendre l’exacte mesure du réel, au-delà des courants, des discours consensuels, descendre à la racine de l’être, en rendre compte

commenter

médium

sollicitation téléphonique : bonjour monsieur, je me présente, mon nom est clarissa, du cabinet de clairvoyance les secrets de votre avenir et je voud… sa boule de cristal ne l’a pas prévenue que j’allais lui raccrocher au nez ?

commenter

caution


de ta plainte à l’obscurité
la chute soudain
qu’est-ce que tu vas inventer
je n’en finis plus de te sortir
de la prison de la mémoire

commenter

wow

une bande de jeunes au coin de la rue, beaux, dynamiques, souriants, ils sautillent au rythme de leur musique, on dirait une fête, et vous tendent un échantillon gratuit d’un produit d’une multinationale, c’est ça, le capitalisme

commenter

sexisme

elle s’affaire à sarcler, tailler, planter, et lui, à renforcer le muret qui les sépare du voisin

commenter

mots doux


un gars à sa blonde, alors qu’ils s’escriment dans l’escalier à monter un canapé : envoueille, lève, côlice de grosse épaisse

commenter