contact

croire

Je n’en reviens pas : j’ai un néonazi dans mon salon. Depuis une bonne heure, il m’expose de long en large les thèses négationnistes de la Shoah. Tout y passe : falsification du nombre de victimes, capacité insuffisante des fours crématoires, impossibilité matérielle du gazage de masse, absence ou altération des documents officiels du IIIe Reich… La totale. Je me tais, me garde d’intervenir, de soulever la moindre objection. Ce serait aussi vain que de débattre de l’existence de Dieu avec un curé. « Je suis content que tu m’écoutes. Mon chum refuse obstinément de discuter de ça. Pourtant, c’est un homme brillant. Je ne comprends pas qu’il ait pu tomber dans le piège du socialisme.»

Et voilà que, pour élucider leur attirance l’un pour l’autre, en dépit de ce désaccord idéologique, il évoque l’astrologie. « Il est Scorpion ; moi, Taureau. » Position des planètes, ascendant, trigone, carré, conjonction. Mais oui !

C'est clair pour lui. Le complot des banquiers juifs permet de tout expliquer, aujourd'hui comme hier, le déclenchement des guerres, la morosité ambiante, la crise financière, les renversements de gouvernements. De même, le ballet des astres vient déterminer le détail de nos destinées, du berceau jusqu’au tombeau. Ça structure l’enchaînement des événements, et confère du sens, encore plus solidement que la foi religieuse.

commenter

anthropo

J’ai déjà eu l’occasion de le dire, l’homme est un animal grégaire. Tout seul, il ne sait pas se défendre. Pour survivre, il lui faut appartenir à un groupe. C’est pourquoi, dès les origines, nous constituons des troupeaux. Comme les gnous, les zèbres, les gazelles, les éléphants. À la source même de cette organisation, la solidarité s’impose comme nécessité. Entraide, cohésion, action collective déterminent une éthique, cimentent les individus. Plus tard, avec la sédentarisation, le stockage et le négoce vont exacerber des disparités, exciter la convoitise et tout le cortège de barbaries qu’elle attise. Conclusion : la violence n’est pas naturelle, elle est économique.

commenter

spéculons

Ce qu’on appelle la vie résulte de la combinaison de particules, dont le carbone et l’hydrogène.

Admettons que leur rencontre ait été fortuite. Mais qui les a constituées ?

Si la formation de notre planète exprime l’intention d’un être supérieur, qui l’a créé, lui ?

S’il existe un principe premier, qui l’a formulé ?

commenter

échaudé

J’ai arrêté de boire en 1995. M’abstiens depuis. Ça ne m’intéresse pas. Prendre un verre pour vérifier si mon rapport à l’alcool s’est modifié représente un risque de rechute que je n’ai pas envie de courir.

De même, dépendant affectif, je me garde de l’amour.

commenter

formatage

Nous ne sommes pas libres, mais déterminés. Un ensemble de circonstances familiales, sociales, culturelles, environnementales, économiques, un bombardement de messages façonnent nos comportements, les conditionnent. Pour bien remplir son rôle, la ménagère se précipitera sur les coupons des circulaires, sans jamais y voir une attrape ni un vecteur d’appauvrissement. Soucieux d’assurer la prospérité matérielle des siens, le professionnel souhaitera la croissance de l’entreprise qui l’emploie, et reprendra à son compte le discours néolibéral, sans jamais se rebeller. La programmation l’emporte sur le discernement et le jugement critique. C’est ainsi que perdurent des dysfonctionnements structurels. Fatalité ? Je m’entête à penser que non.

commenter