contact

hypothèse

l’été, ma sudation est plus marquée de l’aisselle droite, et le vent d’hiver me fait larmoyer seulement de l’œil gauche, peut-être l’équilibre des fluides est-il ainsi atteint

commenter

flambe

jardin glacé
corbeaux qu’émerveille le vent
empreintes rares
mes complices au front clair
m’embrassent en riant
brasier en moi

de partout je réclame
pardon

commenter

naturel

mon père disait : tu sifflotes un peu trop pour un gars supposément déprimé

commenter

gloria

nous sortons de la plus longue nuit
les mains écaillées tremblantes
il pleut

le stylo égaré l’ami parti
ce mot en vain cherché
chaque faiblesse tisse
son hectare de grisaille

où picorent les moineaux
étourdis de chanter

commenter